Facebook

La 1ère réponse est simple :
→ Une partie croissante des gens sont présents sur Facebook et l’Église rejoint l’Homme dans le monde.
→ Facebook est un nouveau forum et l’Église y a sa place.
Mais cette présence doit appréhender les bouleversements induits par l’explosion des réseaux sociaux et s’y adapter:
→ les réseaux sociaux sont avant tout comme des espaces de dialogue et de rencontres et non de simples « canaux » de diffusion de l’information.
→ l’information est désormais commentée, notée et relayée par des réseaux de proximité (à travers un phénomène de viralisation).
Pour l’Église catholique, comme pour toute institution aujourd’hui, ce phénomène offre de formidables potentialités à condition de comprendre la spécificité de ce nouveau monde ou chacun est désormais émetteur, transmetteur et récepteur et d’être pleinement conscients des limites et des risques des réseaux sociaux.
Quelques avantages de Facebook, comme média de communication pour l’Église catholique :
– Facebook permet de rejoindre les jeunes et les personnes en recherche
– Facebook comme lieu d’évangélisation
– L’interactivité, grand point fort
– Facebook constitue une formidable « caisse de résonance »
– Un complément des sites institutionnels
– Un média d’appartenance à une communauté

Lire la totalité de l’article